Le MERCEDES UNIMOG 404.

L'Unimog vous conduira de 80 mètres à 80 kilomètres heure.


Unimog 404 Plateau bâché.

Unimog 404 Radio.

Croisement de pont.

Pont portique.

Traversée de gué.

En devers.

 

Ce slogan était celui de Mercedes, pour promouvoir ses camions Unimog.

Hybride entre le camion et le tracteur agricole, entre le premier modèle 411 diesel des années 50 et le tout dernier modèle 2000 du U100, les Unimog ont bien évolué selon les besoins de leur époque.

Vous trouverez principalement ici le descriptif du modèle 404.

 

PRÉSENTATION :

L'Unimog 404 est un utilitaire de taille moyenne, 2 900 kg à vide, à cabine bâchée ou plus rarement tôlée. Il était équipé à l'arrière soit d'un plateau bâché pour le transport de personnes et de matériel, soit d'une cabine fermée pour le matériel radio. Compte tenu de sa robustesse et de ses capacités de franchissement en tout terrain, en usage civil, il a été souvent utilisé par les pompiers équipé d'une pompe et d'une citerne. C'est d'ailleurs le seul Unimog à avoir été conçu au départ pour un usage militaire, alors que parmi les autres modèles conçus pour un usage civil, certains ont été adaptés pour les armées de nombreux pays.

Le moteur est un 6 cylindres essence de 2,2 litres sur les versions 404.1, et 2,8 litres sur les 404.0 (très rares).

Les Unimog 404 construits à partir de 1954, bien qu'anciens, bénéficient de caractéristiques techniques intéressantes en tout terrain :

- Blocage des différentiels avant et arrière et engagement du train avant en roulant.

- Boite entièrement synchronisée à 6 vitesses avant, dont 2 extra lentes, plus 2 arrières.

- Garde au sol de 40 cm grâce aux "ponts portiques" : les ponts avant et arrière sont décalés vers le haut par rapport aux axes des roues, l'entrainement se faisant par un engrenage dans les jantes.

- Allumage entièrement blindé et étanche.

- Suspension à ressorts hélicoïdaux permettant des croisements de ponts incroyables.

- Une solidité "Mercedes" à toute épreuve.

 

L'INOVATION :

L'unimog a été un précurseur sur de nombreux points, il a servi de modèle pour la création de véhicules équivalents apparus 10 ans plus tard, comme le Simca Marmon. Certaines de ses caractéristiques comme le "pont portique" sont toujours utilisées sur les camions militaires ou civils modernes.

Certes, il n'a pas le charme historique d'un Dodge WC, mais de conception plus moderne et fiable, il permet encore aujourd'hui pour un investissement raisonnable la pratique du tout terrain, et de tirer ou transporter du bois à la campagne sans craindre pour les rayures sur la peinture.

Ses équivalents en France sont plus courants :

- Le Simca Marmon : construit dans les années 65, équipé d'un 8 cylindres essence, tout aussi performant que l'Unimog, mais moins esthétique, équipé d'un moteur 8 cylindres essence.

- Le Renault 2087 : contemporain de l'Unimog, avec un moteur 4 cylindres essence, il est de conception plus simple.

- le saviem TP3 : le plus récent.

 

Pour vous y retrouver, il existe quelques livres traitant des Unimog et autres utilitaires militaires, consultez la rubrique :

"Sites à visiter, livres à consulter"